Les P\'tits Coquins Mélangistes

Vous saurez tout sur vos petites lèvres ...

Vous saurez tout sur vos petites lèvres

On les connait comme faisant partie du sexe féminin mais moins comme zone érogène. Il est temps de réparer cet oubli envers vos nymphes, doux nom donné par les poètes.

Mais qui sont-elles ?
On les appelle dans le langage courant « petites lèvres ». Elles ressemblent à des voiles de formes et de dimensions très variables d'une femme à l'autre, leur coloration s’étend du rose nacré au brun profond. Elles sont parfois asymétriques, comme les bourses, rarement à la même hauteur. Pas d’inquiétude, cela s’explique par leur origine embryonnaire.


Au départ
Elles ne sont pas trop définies. Elles grandissent, au moment de la puberté, pour en arriver à dépasser les grandes lèvres. Ensuite, elles se présentent sous formes de replis, jugés inesthétiques aux yeux de certains et certaines. Leurs extrémités arrivent au même niveau que la fente vulvaire ou la dépassent puis se rejoignent en haut et en avant pour former le capuchon et le frein du clitoris.


Quel est leur rôle ?
 Ne vous fiez pas à leur allure endormie car en pleine action, elles ont de quoi surprendre. Gonflées sous l’effet de l’afflux de sang provoqué par le désir, elles prennent alors la forme d’un joli entonnoir rose, appelé le vestibule signalant l’entrée du vagin. Et ce sont elles qui guident le pénis vers le chemin du bonheur. Elles produisent également l’essentiel de la fragrance féminine, ce « baume sexuel », émetteur d’un large éventail de messages hormonaux dirigés vers les deux sexes.


Plus innervées et irriguées que les grandes lèvres et beaucoup plus sensibles aux stimulations ; elles adorent les caresses qui glissent en douceur ou les pressions plus appuyées. Elles méritent donc un peu plus d’attentions et d’égards. Non ?



14/05/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 376 autres membres